Dominique Vellard


 

C’est à la Maîtrise de Notre-Dame de Versailles où il chantait enfant, que se sont imposés à Dominique Vellard les axes qui sous-tendent toute son activité musicale. Son maître de chœur, Pierre Béguigné, formé à l’école Niedermeyer, lui a insufflé sa passion du chant grégorien, de la polyphonie de la Renaissance, des maîtres français du 17ème et de la musique d’orgue.

Intéressé par les remises en cause de l’interprétation des répertoires anciens, il s’est très vite consacré aux musiques du Moyen-Age et de la Renaissance au sein de l’Ensemble Gilles Binchois qu’il dirige depuis sa création en 1979.

Aujourd’hui, fort de son expérience dans les musiques plus anciennes, il renoue avec les répertoires vocaux de la période baroque qu’il a toujours gardés en affection, dans une interprétation plus lyrique et contrapuntique que celle que le public est accoutumé à entendre.

Parallèlement à sa « carrière médiévale », Dominique Vellard n’a cessé de pratiquer des répertoires différents et de faire fructifier musicalement les amitiés qu’il a nouées au fil du temps. Il aime ainsi à confronter ses répertoires les plus anciens avec ceux de chanteurs traditionnels aussi différents que Aruna Saïram, Ken Zuckerman, Yann-Fañch Kemener, Noureddine Tahiri, Keyvan Chemirani …  Depuis quelques années, il consacre ses moments de liberté à la composition : le premier CD de ses œuvres vocales pour l’Ensemble Gilles Binchois « Vox nostra resonet »est paru chez GLOSSA en 2005.

Il a formé avec la soprano Ana Arnaz et le vièliste Baptiste Romain l’ensemble « Vox suavis »qui se consacre principalement aux répertoires traditionnels espagnols (enregistrement d’un disque prévu en mai 2011).

Comme soliste, chef, ou à la tête de l’Ensemble Gilles Binchois, il a enregistré près de cinquante disques. Il enseigne depuis 1982 à la Schola Cantorum de Bâle. Il assure également la direction artistique des Rencontres Internationales de Musique Médiévale du Thoronet depuis leur création en 1991.

© Susanna Drescher