• header2
  • banniere1
  • banniere2
  • banniere3
  • banniere4
  • banniere5
  • banniere6

Ensemble Gilles Binchois


virgomaterenlong

Depuis 1979, Dominique Vellard a inspiré et mené les destinées de l’ensemble Gilles Binchois, quelque 35 années de recherches et de concerts qui ont généré la création de quelques uns des enregistrements essentiels dans le domaine de la musique médiévale et de la Renaissance : un impressionnant catalogue discographique dédié au chant grégorien, à Machaut, à l’Ecole de Notre-Dame, à l’Ecole bourguignonne comme aux premières polyphonies françaises et au Siècle d’Or espagnol, sous les labels Virgin Classics, Harmonic Records, Ambroisie, Deutsche Harmonia Mundi, Glossa et Aparté, enregistrements qui ont rencontré l’enthousiasme du public comme des critiques et des musicologues. L’Ensemble Gilles Binchois se produit régulièrement en Europe ainsi qu’au Maroc, en Inde, Malaisie, Etats-Unis et Amérique du sud.

La passion de Dominique Vellard pour la musique allant du chant grégorien au 17èmesiècle s’est développée dès son enfance, au sein de la Maîtrise de Notre-Dame de Versailles et ces répertoires sont restés présents dans sa carrière personnelle comme dans celle de l’ensemble. Parallèlement aux répertoires médiévaux qui ont fait sa notoriété, l’ensemble n’a cessé d’emprunter les voies du premier baroque –et parfois plus loin– en investissant des répertoires principalement religieux : Schütz, Buxtehude, Bach, Monteverdi, Gesualdo, Carissimi, Charpentier, Nivers, Boely, jusqu’à Liszt et Fauré…

Si le rôle prépondérant qu’a tenu Dominique Vellard dans l’éclosion et l’épanouissement de l’ « école française » de musique médiévale –et notamment pour l’interprétation totalement nouvelle du répertoire grégorien– lui a donné une image de médiéviste, son intérêt pour les autres époques de la musique ancienne est indéfectible. Alterner ces répertoires allant du 10ème au 19ème siècle est pour l’ensemble une façon de raviver en permanence l’enthousiasme, de dynamiser l’élan artistique de ses membres, d’éviter de cristalliser ses interprétations dans un carcan trop apprêté.

Dans son fonctionnement « à géométrie variable », l’ensemble a pour base une quinzaine d’artistes fidèles et intègre au fil du temps de jeunes chanteurs et instrumentistes, formés principalement à la Schola Cantorum de Bâle. Cette ouverture offre à ces jeunes artistes un tremplin professionnel et à l’ensemble de nouvelles couleurs et une source renouvelée d’énergie.

Son intérêt pour la musique d’Eglise a amené l’ensemble à interpréter des répertoires qu’il a contribué à faire découvrir, en relation étroite avec les musicologues Marie-Noël Colette, Wulf Arlt et Jean-Yves Hameline ; parmi ces répertoires redécouverts et recréés on peut citer les tropes, les polyphonies du 11ème siècles, les « nova cantica » du 12ème, le Banquet du Vœu du 15ème siècle, le Manuscrit du Puy, 12ème-16ème s., les Faux-bourdons du 16ème au 19ème siècle.

L’ensemble est annuellement l’invité privilégié des Rencontres internationales de musique médiévale du Thoronet, créées il y a 25 ans et a institué dans ce cadre une académie d’été dont la 9ème session se déroulera en Juillet 2015. Ce stage montre l’engagement de ses membres dans la transmission et l’insertion professionnelle, certains de ces stagiaires ont en effet participé à des productions de l’ensemble (Cantates de Bach, Musique sacrée de Liszt, Requiem de Fauré, Vêpres de Monteverdi, Laudes italiennes).

Depuis une quinzaine d’années, grâce à la passion de Dominique Vellard pour les musiques traditionnelles, l’ensemble a développé des projets avec des musiciens du nord et du sud de l’Inde, d’Espagne, de Bretagne, du Maroc ou d’Iran. Il a ainsi créé plusieurs programmes passionnants.

Dans le domaine de la création contemporaine, Dominique Vellard consacre une partie de son temps à la composition, puisant dans sa propre formation musicale et spirituelle comme dans son expérience et son intérêt pour les monodies et les polyphonies de tradition orale. Il a ainsi écrit pour les membres de l’ensemble Gilles Binchois des pièces principalement vocales. Un premier enregistrement est paru chez GLOSSA en 2007 : “Vox nostra resonet“ ; un double CD de ses compositions plus récentes est en cours d’achèvement, il paraîtra début 2015 pour le label numérique Evidence-Classics et en version « physique » chez Aparté.

Professeur pendant plusieurs années au CNSM de Lyon, Dominique Vellard a formé nombre d’interprètes français aux répertoires du Moyen-âge. Dès 1982, il devient professeur d’interprétation des répertoires médiévaux et renaissants à la Schola Cantorum Basiliensis où des étudiants du monde entier viennent suivre ses classes et où plusieurs générations d’interprètes ont puisé les éléments constitutifs de leur style et la base de leurs connaissances.

Dominique Vellard a à son actif plus de 50 disques dont une quarantaine à la tête de l’Ensemble Gilles Binchois.