Répertoires profanes


visuel_amordelonh_petit

L’amor de lonh

Troubadours, trouvères et répertoires traditionnels d’Occitanie et d’Espagne

Centré sur le thème, cher aux troubadours, de « l’amour de loin » ce programme est un parcours dans le dédale des sentiments amoureux liés à l’absence (qu’elle soit due aux croisades, à la guerre, aux tournois, aux interdictions paternelles … Présentation complète
visuel_vrayremede_petit

Le vray remede d’amour

Ballades, virelais et motets de Guillaume de Machaut

Guillaume de Machaut, qui naît autour de 1300 inaugure ce moment mal connu, mal aimé du Moyen-Age, pris en étau entre un Moyen-Age « classique », le 12ème siècle, et la Renaissance. C’est l’automne du Moyen-Age correspondant avec le sentiment mélancolique que cette époque a eu d’elle-même… Présentation complète
visuel_fleur15_petit

La fleur des chansons du 15ème siècle

Ce programme est consacré aux chansons du 15ème siècle parmi lesquelles notre choix s’est orienté vers celles qui présentent les critères les plus représentatifs de l’esthétique prisée dans les cours, et principalement à la cour de Bourgogne. Parmi ce florilège, certaines chansons ont été de grands succès en leur temps car on les retrouve dans un nombre impressionnant de sources à travers toute l’Europe. Présentation complète

visuel_solamire_petit

Sola m’iré

 « Cancionero de Palacio »

 Le “Cancionero de Palacio”, riche de 450 chansons, est l’une des sources les plus importantes qui nous donnent à découvrir le répertoire pratiqué à la cour du duc d’Albe et à celle des Rois Catholiques: Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon…  Présentation complète

visuel_amours_petit

Amour, Amours…

« La fleur des chansons françaises de la Renaissance »

Dans ce programme, nous avons souhaité nous offrir –et vous offrir– les chansons qui ont jalonné notre existence de musiciens en la marquant d’un souvenir spécial, par leur douceur, leur délicatesse, leur âpreté, leur mélancolie, leur vigueur, par leur texte ou leur sentiment mélodique, leur simplicité ou leur intensité contrapuntique. Présentation complète